07 septembre 2015

Dans sa chasse à l’oiseau rare

      La Boissière, le 27 janvier 1868    Mon bien cher fils,  Ainsi que tu me l’as demandé, j’entreprends aujourd’hui de te raconter les années glorieuses qui suivirent à l’Opéra le triomphe de La Sylphide. Pour commencer, il y eut d’innombrables représentations de ce ballet qui faisait fureur. Le succès de Marie Taglioni devenait sans cesse plus éclatant, son astre brillait au plus haut. On ne jurait que par elle, on l’adulait, elle mettait toutes les têtes à l’envers. Les élégantes... [Lire la suite]